• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3123839

En Ville

Mis en ligne le 06/10/2006

6 nouveaux logements d’insertion rénovés à Jupille et Sclessin et début de la construction de 9 nouveaux logements à Ste Marguerite

Maggy Yerna, présidente de l’Agence immobilière sociale « Liège Logement », vient d’annoncer l’achèvement des travaux de rénovation de deux immeubles affectés à des logements d’insertion.
Ceux-ci sont situés :
- rue des Cours (Jupille) : 2 appartements 2 chambres + 1 duplex 3 chambres. Coût total : 113.170 €
- rue Ernest Solvay (Sclessin) : 3 logements 1 chambre. Coût total :84.890 €

Comme l’explique Maggy Yerna : « L’objectif premier de l’AIS est de promouvoir le logement en jouant un rôle d’interface entre des bailleurs privés et publics et des personnes à revenus modestes, pour faciliter leur accès à un logement décent.
Sur base d’un contrat de mandat de gestion entre le propriétaire et l’Agence immobilière sociale, cette dernière assure :
- la gestion locative : rédaction des baux, état des lieux, ..
- loyer (en cas de vide locatif, le loyer est garanti pendant une période d’un an)
- les travaux d’entretien
- Dans certains cas, la gestion et le financement de travaux de rafraîchissement ou de réhabilitation. Concernant ces travaux, un subside régional est octroyé, selon qu’il s’agit d’un périmètre urbain spécifique (ZIP -Zones d’Initiatives Privilégiées-, périmètre de rénovation urbaine…) ou non. La Région wallonne subventionne 90% à 100% du montant total des travaux acceptés au préalable par la Région. Le coût des frais d’études, qui équivaut à 10% du montant global des travaux, est également pris en charge par la Région wallonne. »

Dans la pratique, en échange des services rendus au propriétaire, l’AIS retient une partie du loyer qu’elle perçoit du locataire. Ce montant équivaut au maximum à 15% du loyer.
Grâce à ces différents moyens d’action, l’AIS apporte une réponse à la demande croissante de logements décents à loyers modestes et à la problématique des logements abandonnés. L’Agence immobilière sociale, en aidant les personnes en réelles difficultés à accéder à un logement décent, représente un tremplin vers une réinsertion sociale et professionnelle.

Pour renseignements sur l’ « AIS Liège Logement » :4, rue Velbruck - 4000 Liège tél : 04/250.50.78

Neuf nouveaux logements en construction à Ste Marguerite


Par ailleurs, c'est en sa qualité d'échevine du Logement urbain, que Maggy Yerna annonçait il y a quelques jours, le début des travaux de construction d’un immeuble de neuf logements réalisé par la Ville de Liège dans le Domaine des Franciscains.
Elle en dira: " Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat public-privé qui lie la Ville de Liège et la société néerlandaise SERVATIUS. Le chantier débutera le 16 octobre prochain. Il s’agit de neuf appartements d’une, de deux et de trois chambres. Le futur immeuble comportera 4 logements sociaux et 5 logements de type moyen. Le coût de l’opération est estimé à 1.010.000 euros et la durée du chantier s’étalera sur une période de 190 jours ouvrables. Ce projet de construction est subsidié par la Région wallonne dans le cadre des opérations de rénovation urbaine menées dans le quartier ZIP/QI Sainte-Marguerite.
Ce nouveau chantier vient compléter l’ensemble des 88 logements et des commerces qui constituent déjà le Domaine des Franciscains et réalisés par la société SERVATIUS. Le nouvel immeuble s’intègrera également dans l’aménagement du parc public réalisé par la Ville de Liège."

Ce projet a mis en exergue:

- l’intégration urbanistique
- la création d’un parking souterrain ;
- l’aménagement d’espaces de loisirs et de détente ;
- la création d’une liaison piétonne vers la rue Sainte-Marguerite ;
- la mixité des logements (sociaux-moyens, acquisitifs-locatifs) ;
- la création de logements adaptés aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite
- la multifonctionnalité : commerces, bureaux, horeca, …
Et il suffit d'aller sur les lieux pour se rendre compte que ce "Domaine des Franciscain" est une assez belle réussite urbanistique dans un quartier qui le méritait.





Ga . L.