• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3149923

Sport

Mis en ligne le 28/05/2005

BLEGNY: Le Centre de Formation de Tenis de Table (CFTT), une réalité d'ici le printemps prochain

Le 25 mai 2004 était inauguré, dans la toute grande bonne humeur, le Centre Régional d’Entraînement et de Formation de Football (CREF) pour joueurs de haut niveau, juste à côté des installations de Blegny-Mine, à Trembleur.
Ce mardi 24 mai 2005, un an plus tard à un jour près, était donné le premier coup de pelle mécanique du chantier duquel sortira, à côté du CREF, le Centre de Formation de Tennis de Table (CFTT).
Ce coup de pelle mécanique, donné par les deux députés provinciaux André Gilles et Georges Pire, a eu lieu après les discours de circonstances donnés dans la cafeteria du CREF, en présence des autorités locales, mais également des représentants de la Province et de son Service des Sports (un des piliers de ces infrastructures sportives blegnytoise) de Jean Mathy (représentant le ministre Michel Daerden).

S’y trouvait également Paul Bolland, le gouverneur honoraire qui, comme le rappela le représentant de la Fédération royale belge de tennis de table, fut un des tous grands défenseurs de ce projet dans lequel il s’impliqua, comme il l’a toujours fait. Paul Bolland reçut à l’occasion un dessin d’un artiste régional.
Et si dans l’assemblée, quelqu'un avait toutes les raisons d’être heureux, c’était bien évidemment le bourgmestre de Blegny, en l’occurrence Marc Bolland (le fils de Paul) qui dira, pour expliquer pourquoi il avait tant de raisons d’être heureux : « Je ne résiste pas au plaisir de vous rappeler quelques dossiers qui ont abouti depuis janvier 2001 : inauguration des installations de la Royale Entente Blegnytoise, réfection complète de la salle de pétanque de Barchon, unique dans la région, nouvelle salle de basket-ball à Blegny, nouveaux locaux et aménagements des terrains de tennis de Housse, inauguration des installations du CREF à Trembleur, aménagement d’un terrain de bi cross à Blegny, réfection du hall omnisport de Saive, inauguration d’un mini terrain de foot à Saive, rénovation des installations du football de Barchon et de Housse, remise en état du football à Mortier…."

"La commune de Blegny fonctionne à un rythme de minimum deux inaugurations d’installations sportives par an, dans tous les villages, dans tous les sports. Tout cela en moins de 4 ans, sans parler d’autres projets qui sont encore sur le point d’aboutir dans les prochains mois. Il faudrait vraiment être difficile pour ne pas être satisfait… » Et comme il l’avait dit un peu avant : « On le dit souvent : pour nos jeunes, il vaut mieux faire du sport due faire des bêtises. A Blegny, ce n’est pas un vain mot. » Et peut-on lui donner tort ?

Un temple du tennis de table de quelques 2000 m2

Ce n’est un secret pour personne, depuis que les frères Philippe et Jean-Michel Saive ont réalisé les exploits que l’on sait en matière de tennis de table (et cela remonte déjà à quelques année maintenant), cette discipline très particulière autant que spectaculaire a attiré bon nombre de jeunes. Et c’est évidemment un bonus. Comme le dit Jean-Michel Saive : « Enfin des locaux destinés exclusivement au tennis de table ! Quand le tennis de table était à son apogée médiatique, le manque d’infrastructures a limité l’engouement du public. La première salle permanente où je pouvais m’entraîner toute la journée m’a été proposée en 1996 alors que j’étais déjà numéro un mondial…Avoir une salle à demeure, 365 jours par an, est vraiment une solution idéale. Aujourd’hui nous accueillons les autres nations pour des stages au Sart Tilman, mais la salle est trop petite. Et la possibilité d’organiser des rencontres de l’équipe nationale dans des infrastructures bien connues, c’est un plus. Le CFTT, c’est un beau cadeau pour les générations futures et j’espère moi aussi encore en profiter longtemps… »

Comme nous le disions plus haut, le CFTT s’érigera juste à côté du CREF, sur le terrain de 7.000 m2, que la commune de Blegny met à sa disposition par bail emphytéotique. Le nouveau centre pourra aussi bénéficier du centre d’hébergement construit pour le CREF.
Le bâtiment, d’une superficie de 2000m2, comportera, au rez-de-chaussée du premier volume, une salle de sport qui pourra accueillir, selon les dispositions entre 12 et 18 tables pour des matchs officiels et pouvant aller jusqu’à 27 tables pour les stages.
Le second volume comprendra au rez-de-chaussée une infirmerie, local technique, local de chauffe, un bureau, local d’entretien, des sanitaires, local de rangement, des vestiaires pour 12 personnes et deux vestiaires arbitres.
A l’étage, la cafeteria avec vue sur la salle de sport, pourra être facilement transformée en salle de réunion. On y trouvera également une salle d’entraînement et d’échauffement, des sanitaires et un local de rangement. Tout y a été prévu pour en faire une salle répondant aux normes sportives les plus récente qui lui permettra de répondre à l’organisation de compétitions de tous niveaux. C’est ainsi que le revêtement de sol sera spécifique à la pratique du tennis de table au niveau national et international avec un revêtement souple sur plancher croisé.
Niveau budget : il s’agit d’un investissement total de 1.560.000 € subsidié à hauteur de 900.000 € par la Région, 100.000 € investis par la Fédération Royale Belge de Tennis de Table (aile francophone) et 560.000 € injectés dans le montage financier la Province de Liège.

La relève est assurée

Pour Yves Douin, président du Comité provincial de liège de la Fédération royale belge de tennis de table : « Si le tennis de table est un sport bien ancré dans la Communauté française, la Province de Liège est le berceau de bon nombre de champions. On ne présente plus Jean-Michel et Philippe Saive qui ont donné au tennis de table ses lettres de noblesse. Mais derrière ces deux grands champions, il ne faut pas oublier les autres internationaux liégeois : Cécile Ozer, Laurence Junker et Marc Closset.
Pour les prochains Championnats d’Europe Jeunes, sur une délégation belge forte de 14 joueurs et joueuses, cinq Liégeois sont sélectionnés : Olivier Joannes, Laurence Junker, Gabriella Vinci, Florent Lamoque et Thibaut Gonay. »
Comme le rappela également André Gilles, la section « Sports-Etudes multisports de l’IPES de Seraing propose dans son programme, une formation de tennis de table. Il dira : « Elle porte largement ses fruits puisque plusieurs de nos jeunes s’y sont distingués. Ainsi, Olivier Joannes et élève de 4TEP, vient de remporter le Top

Junior, ce qui en fait le 1er joueur belge de sa catégorie. Il représentera la Belgique aux prochains Championnats d’Europe juniors à Prague en juillet prochain. Et Steve Bovenisty, se présente comme un espoir liégeois de qualité. Tous deux viennent d’être sélectionnés par la Fédération ouvrière pour le Championnat d’Europe Travailliste au Portugal du 25 mai au 1er juin… »

Saviez vous qu’en Province de Liège, il existe quelques 6500 affiliés répartis dans 158 clubs membres de deux fédérations : l’aile francophone de la Fédération royale belge de tennis de table et la Fédération royale ouvrière de tennis de table ?
Saviez-vous aussi qu’en 2002, a été créée l’ASBL « Moi aussi je joue au Ping » pour développer l’image du tennis de table et proposer aux écoles et aux communes des initiations en collaboration avec les joueurs de l’équipe nationale ?
Alors, avec l’ouverture au printemps 2006, du CFTT de Blegny, on peut vraiment espérer que la relève et peut-être aussi beaucoup plus, dans le domaine de la « petite balle blanche » est assurée.

Légende des photos de haut en bas:
- La localisation du futur CFTT
- Marc Bolland pendant son discours
- Les députés provinciaux André Gilles et Georges Pire donnent le premier coup de pelle mécanique
-La plaque commémorative est dévoilée
-Vue de la façade latérale du futur CFTT






G. Lecocq