• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3099584

Jeunes

Mis en ligne le 27/09/2006

Les JS de la fédération liégeoise: « Pas de politique sans toi. »

Le samedi 23 septembre dernier, les JS en t-shirt rouge comme il se doit, arboraient en logo : « Pas de politique sans toi ». Superlux en concert était programmé à la Sound Station. L’appât culturel.
Mais de manière plus studieuse, l’après midi avait été consacré à un premier bilan de campagne avec l’objectif d’en tirer les leçons au-delà du scrutin.
Faire voter PS bien sûr, mais la campagne en direction des jeunes visait à répondre soulignent Nathalie Rutten, Guillaume Kerckhofs et Geoffrey François « à une carence civique élémentaire. La politique c’est le trou noir. Même si heureusement et paradoxalement des notions de justice et d’injustice font partie du bagage naturel des jeunes. »

Un sondage en profondeur

Pour poser un regard sur la jeunesse en province de Liège, les JS ont organisé des « Rencontres de gauche » à Jupille, Herstal, Visé. La rencontre de ce samedi concernait évidemment Liège. Chaque fois un thème de société différent a été abordé. « Les jeunes face à la politique », « Les jeunes face à l’emploi. », « Les jeunes face à l’extrême droite ».
A la Sound Station le débat portait sur « Les jeunes face aux défis de la société »
Cette dynamique a reçu l’appui de Thierry Bodson secrétaire général de la FGTB Liège Huy Waremme qui s’est déplacé à chaque débat autant pour expliquer que pour écouter… Manifestement le courant passe entre la JS et la structure syndicale qui tient également à relancer son militantisme « jeunes » dans les entreprises.
Les coordinateurs des JS, Nathalie, Guillaume et Geoffrey sont lucidement optimistes.

Un vent de dynamisme

« Le mouvement des jeunes socialistes est traversé depuis le second trimestre 2006 par un mouvement d’adhésion, des jeunes qui nous rencontrent, nous interpellent et ont envie d’agir. Notre rôle au-delà de l’adhésion aux JS c’est d’ouvrir les portes de la politique. Arriver à ce qu’un jeune ose, s’exprime, défende ses idées . Donner aux jeunes un véritable rôle politique
C’est émouvant d’entendre « On attendait que l’on nous parle vraiment de la politique… » Donner un véritable rôle politique aux jeunes, c’est notre fil conducteur au-delà du 8 octobre ».

Abaisser le pont levis des citadelles

« Nous allons leur ouvrir les portes de cette citadelle impénétrable que leur apparaît un parti. Les jeunes sont non seulement l’alternative à l’immobilisme, aux baronnies politiques, mais sont l’essence même d’un avenir démocratique. Politiques.
Nous avons un rôle éducatif, pédagogique qui ne lime pas pour autant notre sens de la subversion et de l’utopie. Nous ne sommes pas JS pour devenir parlementaires avant d’autres mais nous sommes JS pour que les jeunes ne soient ni apolitiques, ni poujadistes mais surtout acteurs de leur vote. »


Contacts JS - geof.françois@hotmail.com





Jean-Pierre Keimeul