• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099299

A la Province

Mis en ligne le 22/09/2006

Ce qui s’est dit et décidé lors de la séance de la Députation permanente de ce jeudi 21 septembre

ENVIRONNEMENT
ci


Il a été décidé, sur la proposition du député permanent Georges Pire :

Lancement des travaux de curage et d’entretien 2006 des cours d’eau de 2ème catégorie

La Province de Liège, au même titre que les autres Provinces wallonnes, est toujours compétente en matière de cours d’eau de 2e catégorie. Il appartient donc à la Députation permanente d’organiser les travaux de curage et d’aménagement annuels nécessaires sur ceux-ci.
En séance du 13 juillet dernier, le Collège provincial avait d’ailleurs lancé les appels d’offre afin d’attribuer les marchés publics (par procédure négociée) relatifs aux baux de curage 2006 des six secteurs de cours d’eau situés en province de Liège. En séance de ce jour, l’exécutif provincial a attribué la réalisation de ces travaux à différentes sociétés :
- Secteur n° 1 « du Geer et de la Petite Gette » pour un montant de 59.391 €
«le Geer» (Ville de Waremme et commune de Geer) : traitement par dégradation des vases organiques ; «le Longue Beek» (commune de Berloz) : curage superficiel et abattage des arbres ; «la Mulle» (Ville de Waremme) : curage et abattage d’arbres ; «la Rigole d’Awans» (commune d’Awans) : curage et abattage d’arbres.
- Secteur n° 2 « de la Meuse en amont de Liège » pour un coût de 62.024 € : «del Ridotte » et «de Chessin» (Ville de Huy) : curage superficiel et abattage des arbres ; «Entre Deux Thiers» (Ville de Huy) : curage superficiel et visite du tronçon canalisé ; «de Nalonsal» (Ville de Huy) : curage superficiel et visite du tronçon canalisé ; «de Pailhe» (communes de Clavier et Modave) : curage superficiel et abattage des arbres ; «du Fond de Wavelinsse» (commune de Modave) : curage superficiel et abattage des arbres.
- Secteur n° 3 «de l’Ourthe et de l’Amblève en aval de Trois-Ponts» : 63.775 € : «de la Vaux» (communes de Nandrin, Neupré et Anthisnes) : curage superficiel et abattage des arbres ; «la Lienne» (commune de Lierneux) : dégagement de la couverture végétale, recépage et abattage d’arbres ; «du Moulin Saint Roch» et «du Vieux Fourneau» (commune de Ferrières) : curage superficiel et abattage des arbres ;«Ry d’Oneux» (communes d’Anthisnes, Esneux et Comblain-au-Pont) : curage superficiel et abattage des arbres.
- Secteur n° 4 «de l’Amblève en amont de Trois-Ponts, de l’Our et de la Roer» : 66.305 € : «de Recht» (Villes de Saint-Vith, Malmedy et Stavelot) : curage superficiel et abattage d’arbres ; «Klein Weberbach» (Ville de Saint-Vith) : abattage et élagage d’arbres ;«Noir Ruy» (Ville de Stavelot) : curage superficiel ; «l’Eau Rouge» (Villes de Stavelot et Malmedy) : curage superficiel et abattage d’arbres ;«Moderscheiderbach» (commune d’Amblève) : curage et dégagement de l’ouvrage.
- Secteur n° 5 «de la Vesdre» pour un montant de 64.337€ : «de Bilstain» (communes de Welkenraedt, Limbourg et Dison) : curage superficiel et abattage d’arbres ;«de Dison» (Ville de Herve et commune de Dison) : curage superficiel, abattage d’arbres et visite du tronçon canalisé ;«la Magne» (Ville de Herve) : abattage et élagage d’arbres ;«Ry de Vaux» communes d’Olne et de Trooz) : aménagement du lit du cours d’eau.
- Secteur n° 6 «de la Meuse en aval de Liège » pour une somme de 69.278 € : «Tunisbach» et «Rodbuschkesbach» (commune de Plombières) : curage superficiel, abattage des arbres et traitement par dégradation des vases organiques ;«Fontenesbachbach» (commune de Lontzen) : curage superficiel et abattage des arbres ;«Grunstrasserbach» (communes de Lontzen et Kelmis) : curage superficiel et abattage des arbres;«de Warsage» (commune de Dalhem) : curage superficiel et abattage des arbres.

TRAVAUX

Sur la proposition de Georges Pire, il a été décidé de remplacer le faux-plafond dans le couloir d’accès au gymnase pour un montant total de 1.729 €. À l’IPES de Seraing (site de Jemeppe)


AGRICULTURE

Sur la proposition du député permanent Gaston Gérard :

Vingt-huit Centres d’Etudes des Techniques en Agriculture (CETA) reçoiveront une subvention de la Province de Liège

Chaque année, la Province de Liège octroie une subvention de fonctionnement à divers Centres d’Etudes des Techniques en Agriculture (CETA). Pour 2006, la Députation permanente a marqué son accord sur l’octroi d’une subvention annuelle au profit de 28 CETA pour un montant total de 11.200 €.
Pour rappel, ces Centres ont pour but de développer des projets dans les différents domaines de l’agriculture, tels que l’agriculture durable, la diversification agricole, les méthodes d’exploitation des prairies, etc. En outre, ils organisent des conférences ou encore des journées de visite dans diverses exploitations
Par ailleurs, le Groupement Agricole Hesbignon de Recherches Appliquées (GAHRA) s’est vu octroyer un subside de 5.500 € en sa qualité d’InterCETA.
Enfin, la Province de Liège a décidé de récompenser le CETA de Malmedy pour son projet original intitulé « Gestion en zone sensible des prairies de Haute-Ardenne », par le biais d’une subvention de 1.250 €. Ce projet s’inscrit parfaitement dans le concept d’ « agriculture durable » et est susceptible d’apporter des solutions à certains problèmes qui freinent la production d’herbes de qualité sur le territoire de la province de Liège.