• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3138604

En Ville

Mis en ligne le 22/09/2006

Approbation, par le Gouvernement wallon des travaux de valorisation des collections et patrimoine culturel immobilier pour le Grand Curtius – (Phase III B)

Décidément, ce jeudi aura été une journée assez bénéfique pour Liège. En effet, alors que les premiers coups de pelle mécanique étaient donnés pour la construction de l’hôtel 5 étoiles (Royal Sélis), on apprenait que le Gouvernement wallon venait de donner un sérieux coup de pouce pour la suite des travaux du Grand Curtius.
En effet, c’est ce jeudi 21 septembre que, à l’initiative de Michel Daerden, Ministre du Patrimoine, le Gouvernement wallon a approuvé les travaux de valorisation des collections et patrimoine culturel immobilier pour le Grand Curtius (Phase IIIB) à Liège qui font l’objet d’un arrêté de subvention pour l’exécution des travaux et des dépenses d’honoraires pour un montant de 1.156.287 € en ce qui concerne l’intervention du secteur patrimoine de la Région wallonne, et de 1.391.496 € quant à l’intervention du Feder (patrimoine).

Pour mémoire, en date du 18 mai 2006, le Gouvernement wallon avait entériné la fiche projet relative à la finalisation du Grand Curtius dans le cadre de l’Objectif 2 Meuse-Vesdre 2000-2006. A cet égard, il est utile de rappeler que le budget total s’élève à 18.499.729 €, financé à concurrence de 7.152.296 € par l’Europe, 6.741.063 € par la Région wallonne, 1.065.942 € par la Communauté française et 3.540.427 par la Ville de Liège.

Cette troisième phase (B) concerne la restauration intérieure et extérieure de la Maison De Wilde, du porche d’entrée, de la galerie du palais Curtius et de la Maison Charlier, la construction de galeries de liaison entre les bâtiments, les équipements techniques, les finitions intérieures des bâtiments déjà restaurés lors des phases précédentes, la scénographie du parcours principal et des parcours thématiques, y compris la signalétique et les déménagements des collections.

La Division du Patrimoine prend en charge une partie de ces postes : la restauration des cheminées et des sols du Palais Curtius et celle du porche et de la galerie de ce palais, auquel il convient d’ajouter les honoraires.

Pour rappel, la phase IIIA avait été engagée le 19 décembre 2003. Des travaux de fonctionnement (gestion technique, éclairage) concernaient le bâtiment Hayme de Bomal pour un montant de 86.802 € (Région wallonne) et 113.299 € (Feder). La réception provisoire a été accordée le 29 mars 2006.

Dans le communiqué annonçant cette avancée on pouvait lire : « Le Ministre du Patrimoine se réjouit d’avoir ainsi contribué à la poursuite et à la finalisation de cet important projet pour la Ville de Liège. »