• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3137509

Expositions

Mis en ligne le 08/09/2006

Les Chemins de la Citoyenneté


La «Citoyenneté », un mot que l’on entend de plus en plus souvent et parfois même à tort et à travers. En ce qui nous concerne, nous avons trouvé une définition assez intéressante de ce mot : « Il ne peut y avoir de démocratie sans qu’un certain nombre de valeurs ne soient partagées par la majorité des gens. Ces valeurs se traduisent dans des attitudes, des comportements. Le respect de l’autre, la tolérance active, le choix du dialogue et du débat en cas de conflit, la solidarité enfin fondent autant la démocratie que les textes constitutionnels ».
En 1789, les révolutionnaires français promulguaient, à l'instigation de Montesquieu et de Rousseau, «La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen ». Ce texte allait changer lentement la face et la philosophie du monde. Il est encore à ce jour texte de référence et base des démocraties. Qui s'en souvient ?
La notion même de citoyenneté a sensiblement évolué au fil des siècles. Elle a été utilisée de manière très large dans de nombreux domaines et on ne compte plus les initiatives qui ont été créées dans le but de sensibiliser les jeunes à ses diverses applications.

« A une époque en pleine mutation sur les plans économique, social et culturel, il est primordial de donner aux jeunes des messages claires, des repères et des outils abordables pour les amener sur les « Chemins de la citoyenneté ».
C’est en ces termes que ce jeudi en fin de journée, les deux députés permanents André Gilles (en charge entre autre de l’Enseignement et de la Formation » et Paul-Emile Mottard (en charge de la Culture) ont, dans les salons du Palais provincial (les deux photos), inauguré une exposition élaborées par leurs départements respectifs. Cette exposition « Les chemins de la Citoyenneté » sera visible lors des Journées du Patrimoine ainsi que durant les « Fêtes de Wallonie », tout le week-end prochain. Elle sera ensuite visible et accessible, durant tout le mois d’octobre dans les locaux de la bibliothèque des Chiroux puis dans les écoles qui en feront la demande.

Remettre en place la notion de citoyenneté

« Intolérance, totalitarisme, xénophobie, négativisme, racisme sont autant de matières face auxquelles il est nécessaire de réagir. D'autres comportements tout aussi intolérables sont les signes propres de notre société de consommation : respect de l'environnement, tri des déchets, protection de l'environnement, ... ».

Cette exposition est destinée à remettre en place, à situer la notion de citoyenneté de manière très générale mais aussi très précise grâce à des panneaux richement illustrés par des textes méticuleusement choisis et écrits afin d'être abordables par le plus grand nombre.
24 panneaux exposés au rez-de-chaussée et au 1er étage présentent chacun une figure liégeoise importante qui a oeuvré pour défendre ces valeurs fondamentales et répartis dans 6 grands domaines : le social, la culture, la politique, la mémoire, le féminisme et la santé. Parmi ces figures liégeoises, citons entre autres : Georges Truffaut, Léon-Eli Troclet, Pierre Harmel, Jean Rey, Léonie de Waha, Les Femmes de la Fabrique Nationale, le père Pire, ou encore Eugène Ysaye, Henri Mordant, Lucie Dejardin, Marie Delcourt, Pierre Clerdent, Léon Ernest Halkin, etc, etc… sans oublier Lise Thiry, Fanny Germeau et Paul Brusson tous trois présents lors du vernissage.

Cette exposition a été conçue pour être itinérante afin de pouvoir sensibiliser un maximum de public à ces notions, bases de toute démocratie.
On la doit entre autre au commissaire Alain-Gérard Krupa, directeur scientifique à Liège-Province – Culture assisté par Eliane Henderyckx et Bernadette Raskin, toutes deux inspectrices de l’enseignement de la Province de Liège.Elles ont également pris part à la réalisation d'un très pratique et intéressant dossier pédagogique (signalons aussi l'excellent travail de reproduction photographique dû à Gérard Guissard), reprenant entre autres, tous les textes des «Déclaration des Droits de l’Homme » et des « Droits de l’Enfant » ainsi que les signalétiques de ces personnages qui, le siècle dernier et aussi au début de ce siècle, ont tracé des « Chemins de la Citoyenneté. » Car comme le dit avec justesse André Gilles : « Des souvenirs qu'il ne faut pas oublier... et, pour certains, un oubli dont il faut se souvenir... ! Impérativement. »

En pratique :

L’exposition est visible, gratuitement au Palais Provincial :
- les samedis 9 et 16 septembre, les dimanches 10 et 17 septembre de 10 à 12h et de 14 à 18h
- Lieu : Palais Provincial
Renseignements : tél. : 04/232.87.55 - 04/232.87.01 ou par courriel: alain-gerard.krupa@prov-liege.be

Les photos de haut en bas :
- La couverture du dossier pédagogique
- De gauche à droite, Paul-Emile Mottard et André Gilles pendant le vernissage
- Une partie de l’assemblée
- Quelques panneaux de l’exposition





Gaston LECOCQ