• Visiteur(s) en ligne : 6
  • |
  • Visiteurs total : 3096523

Médias

Mis en ligne le 27/08/2006

Heureux anniversaire Philippe Jacquemin


Il est né un 27 août et aujourd’hui, c’est donc son anniversaire que je lui souhaite le meilleur possible et surtout qu’il en ait encore beaucoup d’autres.
Lui, c’est Philippe Jacquemin, « the voice » comme dirait les anglo saxons, la « voix » de Vivacité –Liège RTBF, une radio sur laquelle je suis « scotché » depuis des années.
C’est parce que Philippe, malgré tous les bâtons qu’on lui a mis dans les roues pour garder sur Liège une information de qualité autant délassante qu’instructive et véritablement de « service public », a su maintenir un fameux niveau d’écoute (probablement le plus important) lorsqu’il est à l’antenne, qu’aujourd’hui, j’ai envie de lui rendre hommage et de le féliciter pour son anniversaire.
C’est aussi parce que Philippe Jacquemin c’est quelqu’un qui ne s’est pas pris la tête comme beaucoup d’animateurs, producteurs d’émissions radio, quelqu’un qui tout au long de ses émissions a fait que la radio reste quelque chose de vivant, de personnel, d’humain.
Parce qu’avec Philippe, j’ai appris, comme des dizaines de milliers d’auditeurs, des tas de choses intéressante sur la vie pratique et quotidienne à Liège mais également de tout le ¨Pays de Liège, c'est-à-dire sa province, que ce soit dans le domaine culturel, touristique, artistique ou encore de la vie associative qui nous entoure.
Si j’ai envie de le mettre à l’honneur aujourd’hui, c’et parc que Philippe Jacquemin fait partie de tous ceux qui par leur voix, leur qualité exceptionnelle sur antenne, ont fait que pendant plus de 50 ans je suis resté un fidèle auditeur d’abord de l’INR puis ensuite de Radio Liège avec des voix extraordinaire comme celles de Roger Francel, Roger Dutoit, Edmond Blattchen, Robert Louis ou encore André Secretin, Pierre André, sans oublier Gennaro et Guy Fontaine, ou encore Guy Lemaire et Michel Vincent.
Car pour faire une bonne radio, il faut non seulement avoir « une voix », mais encore faut-il ne pas dire n’importe quoi et ne pas se prendre pour dieu le père. Toutes ces voix avaient ces qualités et Philippe Jacquemin est de celles-là et je le remercie d’avoir pu continuer à me faire aimer la radio autrement que par la multitudes de jeux animés par ces voix insipides de présentateurs qui se ressemblent tellement que l’on se demande s’ils ne s’agit pas de clones.
Mais bon, Philippe Jacquemin, heureusement que nous l’avons encore, n’est pas responsable des choix parfois aberrant de la direction de la radio.
Et enfin, si aujourd’hui j’ai décidé de parler de lui, c’est aussi parce que c’est un bon camarade avec lequel on ne s’ennuie jamais. Tout qui le connaît ne pourra pas me démentir.
Dès la rentrée, vous le retrouver évidemment tous les midis sur « Vivacité-Liège », mais également sur le grand magazine liégeois « Café liégeois », le vendredi de 14 h à 15 h 30, au lieu de 15 h 30 à 17 h. A notre avis, ce changement d’horaire n’est pas très judicieux mais Philippe n’y est évidemment pur rien…
En attendant, restez-lui fidèle…il le mérite.

Ci-dessous quelques photos de votre animateur préféré…


Avec Philippe Hoornaert, lors de la présentation en direct d’une exposition « nature » au château de Jehay

















Bouliste, lors des Olympiades Internationales des Médias à Canne en 2003


















Avec Edith Ravaux, la Consule générale de France lors de l’ouverture d’un « Salon du vin » à Blegny-Mine


















Au lancement du poids lors des Olympiades Internationale des Média en Croatie en 2004. Et il gagna une médaille...




















Sur le terrain lors d’un « Village de Noël »


Avec le gouverneur Paul Bolland, en direct, lors d’une inauguration officielle des « Fêtes de Wallonie en province de Liège » à Remicourt.


En supporter du Royal Football Club Tilleur Saint Gilles et son ami André Lissoir


Très digne (à droite sur la photo) lors de la remise des médailles en curling, lors de Olympiades Internationales des Média à Charlevoix (Québec) en 2002









Ga. L.