• Visiteur(s) en ligne : 5
  • |
  • Visiteurs total : 3200125

A la Province

Mis en ligne le 25/08/2006

Décisions de la Députation permanente de ce jeudi 24 août

TRAVAUX

Sur la proposition du député permanent Georges Pire, la députation permanente a examiné différents dossiers et donné son aval sur :
École Polytechnique de Herstal
Réparation et sécurisation des façades pour un montant total de 24.798,95 €.
Edifices Classés
La Province de Liège participera financièrement :
- à la restauration qui doit être entreprise au niveau du revêtement mural en cuir dans le Cabinet du Bourgmestre situé à l’Hôtel de Ville de Liège, édifice classé au Patrimoine exceptionnel ;
- aux travaux de peintures des menuiseries extérieures qui doivent être effectués à la Maison de la Presse de Liège, édifice classé et propriété de la Ville de Liège.

AGRICULTURE

Dans le domaine agricole, sur la proposition du député permanent Gaston Gérard, la députation a examiné et donné son aval sur le dossier suivant :
« Mangeons malin, mangeons lapin » : un projet original de reconversion soutenupar une aide provinciale de 5.000 €

Le problème de rentabilité des exploitations laitières devenues trop petites pour survivre poussent certains agriculteurs à chercher d’autres voies de développement. La Province de Liège, via ses Services agricoles, encourage ces efforts menés par des particuliers ou des groupements d’agriculteurs, notamment dans le cadre de la diversification du petit élevage.
La députation permanente a ainsi décidé d’apporter une aide de 5.000 € à un projet d’élevage de lapins qui lui a été présenté par le Centre d’Études des Techniques en Agriculture (CETA) prairial franchimontois de Spa et les comices agricoles de Verviers et Spa.
A l’initiative de deux de leurs membres, un groupe d’agriculteurs s’est investi pour mettre en place les infrastructures nécessaires à l’élevage et à l’engraissement de lapins. Leur slogan : « Mangeons malin, mangeons lapin ». Destinée essentiellement à la grande distribution, cette production se veut audacieuse en s’adressant également directement au consommateur. Un atelier de découpe permet en effet la réalisation de plats préparés (à base de viande de lapin bien sûr) sous formes de « barquettes » prêtes à la consommation.
Par le biais du subside octroyé aux comices agricoles de Spa et Verviers, le Collège provincial soutient aussi la mise en place, complémentaire à ce premier projet, d’un local de vente de produits fermiers et du terroir dans une ancienne exploitation près de Pepinster. Reconvertie en locaux de maternité et d’engraissement pour une production de 300 lapines, l’ancienne exploitation devrait bientôt accueillir une salle destinée aux visites touristiques et gastronomiques. Les visiteurs pourront ainsi y déguster les spécialités cuisinées dans le cadre de ce projet « Mangeons malin, mangeons lapin ».