• Visiteur(s) en ligne : 2
  • |
  • Visiteurs total : 3200770

Economie

Mis en ligne le 22/08/2006

Feu vert pour le projet « Liège Trilogiport »

Le Conseil communal d’Oupeye a donné, le jeudi 17 août dernier, son feu vert au lancement du projet « Liège Trilogiport » relatif à l’implantation de la future plate-forme multimodale en Basse-Meuse. La Direction du Port de Liège se réjouit cette décision favorable et s’engage à respecter en tout point les conditions définies dans le permis.
Pour rappel, en aval de Liège, aux abords de la Meuse et du Canal Albert, entre Herstal et Visé, le Port autonome de Liège exploitera un terrain unique en Europe, idéalement affectable à des activités logistiques et offrant de nombreuses possibilités de développements baptisé « Liège Trilogiport ». Il s’agit d’un projet fondamental pour l’avenir de la région et s’inscrit totalement dans les actions visant le redéploiement économique du bassin liégeois. Conçu dans le respect de l’environnement et des populations avoisinantes, il représente une véritable opportunité pour la région tant au niveau industriel qu’urbanistique.
Emile-Louis Bertrand, Directeur général f.f. du Port autonome de Liège, déclare à propos de l’avis favorable des élus communaux oupeyens : « Nous sommes bien entendu ravis de la décision du Conseil communal d’Oupeye. Cette décision représente un grand pas en avant pour ce projet fondamental pour l’avenir de la région liégeoise. »
Le permis d’urbanisme, introduit le 17 janvier, a fait l’objet d’une enquête publique. Suite aux remarques des riverains, différents amendements ont été apportés au dossier. Après de nombreuses réunions avec les élus communaux et les riverains, un plan modificatif qui accordait l’ensemble des intervenants au projet et la population hermallienne a été déposé à la commune le 2 juin dernier. Une seconde enquête publique s’est clôturée le 13 juillet.
La demande de permis d’urbanisme concernait exclusivement la localisation de la plate-forme. Un permis spécifique sera introduit, selon les procédures en vigueur, à la commune et sera délivré par les autorités compétentes, préalablement à chaque implantation d’entreprise ou d’infrastructure.
Comme ils s’y sont engagés il y a quelques semaines, les interlocuteurs uniques du projet, MM. Stéphane Guisse, Conseiller au Cabinet du Ministre Daerden et Emile-Louis Bertrand, Directeur général f.f. du Port autonome de Liège, assureront une communication transparente tout au long de sa mise en œuvre. Parmi les actions de communication mises en place, citons :

o Publication d’un toute boîte « Liège TrilogiNews »
o Permanences hebdomadaires (chaque mercredi, de 8h30 – 12h00 au Foyer de quartier) Hermalle-sous-Argenteau)
o Constitution d’un Comité d’accompagnement.