• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3126301

Société

Mis en ligne le 15/07/2006

Aujourd'hui, on est tous Libanais

Loin de nous l'idée de soutenir les causes du Hamas et du Hezbollah. Mais aujourd'hui, nous pouvons dire que nous sommes tous des Libanais, sans autres commentaires.
Nous profitons également de ces malheureuses circonstances et de ces heures tragiques, pour vous transmettre le communiqué que le docteur Fouad Chamas, Conseiller communal de la Ville de Liège et Président de la Commission de l’Etat-Civil et de la Population responsable du service des Immigrés, a adressé ce samedi 15 juillet, à la presse liégeoise

LES LIÉGEOIS D’ORIGINE LIBANAISE VEULENT QUE CESSE IMMÉDIATEMENT L’AGRESSION ISRAÉLIENNE

« Seul élu d’origine libanaise du Conseil communal de la Ville de Liège, j’entends réagir à la situation actuelle au Liban en mon nom mais en tenant également compte des sentiments pratiquement unanimes, quelles que soient leurs confessions religieuses, des citoyennes et citoyens liégeois d’origine libanaise qui ont très majoritairement acquis la nationalité belge.
» Toutes et tous, nous condamnons fermement l’agression de l’armée israélienne contre les civils libanais et contre des objectifs vitaux pour le Liban : centrales électriques et dépôts de carburants, ports et aéroports, ponts et axes routiers majeurs…
» A Bruxelles, notre gouvernement commence, lui, par condamner « vivement l’enlèvement et l’assassinat de soldats israéliens par le Hamas et le mouvement Hezbollah » alors que, préalablement, il oublie de condamner tout aussi vivement les arrestations, tortures, assassinats et incarcérations (souvent sans jugement et parfois depuis plusieurs décennies) de Libanais et de Palestiniens par l’État d’Israël qui viole, à cet égard, les droits de l’homme en inspirant les méthodes également appliquées par l’administration du Président U.S. Georges W. Bush à Guantanamo et ailleurs.
» Il est , aux yeux de tous les juristes sérieux, évident que l’agression dont est victime la République du Liban constitue une totale violation par un Etat - celui d’Israël – des bases élémentaires du droit international.
» La Belgique et l’Union européenne ont raison de déplorer le « recours disproportionné et massif à la violence » qui « ne peut mener qu’à la mort de victimes innocentes et à l’escalade du conflit ».
» En effet, comme le souligne justement le gouvernement Verhofstadt-Onkelinx, cette spirale de la violence touche avant tout des citoyens innocents, des femmes, des hommes et des enfants.
» Les Liégeoises et les Liégeois d’origine libanaise – qui connaissent déjà bien plus que d’autres les horreurs des guerres – veulent que cessent immédiatement ces actes de barbarie qui causent des dizaines et des dizaines de morts, des centaines et des centaines de blessés ainsi que la désolation dans le domaine des activités publiques et privées.
» Ils demandent aux autorités publiques belges de venir en aide d’urgence aux ressortissants belges d’origine libanaise et aux autres touristes belges qui se trouvent nombreux en cette mi-juillet pris au piège du brutal blocus israélien contre le Liban. Cela implique le renforcement de l’action du centre de crise ouvert au département des Affaires étrangères (Tél. : 02 501 40 00) ainsi que celui des moyens dont dispose à Beyrouth l’Ambassadeur belge M. Stéphane De Loecker. Cette solidarité doit s’étendre aux besoins humanitaires et particulièrement médicaux des populations libanaise et palestinienne concernées.»
"Enfin, l’élu du Conseil communal de la Ville de Liège que je suis souligne qu’il est disposé à relayer positivement auprès des autorités de notre Cité toutes les actions responsables aptes à servir la paix, la tolérance et le respect mutuel", conclut le Docteur Fouad Chamas.







Photos AFP Journal Internet





Gaston Lecocq