• Visiteur(s) en ligne : 10
  • |
  • Visiteurs total : 3148563

Quartiers

Mis en ligne le 06/07/2006

On va restaurer le site du Mémorial Interallié de Cointe


Ce mercredi 5 juillet, au cours d’une conférence de presse est organisée au Mémorial Interallié de Cointe, le vice-premier ministre et ministre des Finances en charge de la Régie des Bâtiments, Didier Reynders, et le président de l’ASBL du « site Mémorial Interallié de Cointe », le député permanent Olivier Hamal ont fait le point sur le dossier de restauration de la tour et de l’esplanade du Mémorial. Un sujet dont Olivier Hamal parle depuis de très nombreuses années et qui tombe à point nommé à la veille des élections provinciales et communales pour lesquelles les deux interlocuteurs sont candidats. Mais bon, on ne fera pas ici de procès d’intention dans la mesure ou cette information positive intéressera probablement pas mal de Liégeoises et de Liégeois amoureux de leur patrimoine.

Pour rappel : le Mémorial Interallié est un monument dédié à la gloire des Alliés de la guerre 14-18. Véritable signal dans la ville, il n’a pas d’autre fonction et n’est ouvert qu’occasionnellement au public. Cet édifice qui dispose de vastes salles intérieures offre une vue exceptionnelle sur Liège et les environs.

Depuis quelque temps déjà, le Mémorial présente un état général de désolation. Très peu d’interventions ont été faites depuis son inauguration en 1938. La tour elle-même donne une impression de vieillissement due à la salissure de la pierre. Dans les années 1980, tous les châssis originaux ont été remplacés, , par des châssis en aluminium, avec comme résultat non seulement l’affectation du style architectural particulier, mais également de nombreuses infiltrations d’eau, dues à l’absence de joints correctement exécutés. L’état de l’esplanade s’est également fortement dégradé.

Une occupation permanente du Mémorial étant quasi impossible, les travaux entrepris par la Régie des Bâtiments visent à le mettre en valeur tant au point de vue historique, pédagogique que touristique :
• nettoyage de la tour et de l’esplanade (nettoyage des différents niveaux et réparations là où nécessaire,…) ;
• accessibilité de la crypte et de l’esplanade aux personnes moins valides ;
• travaux d’égouttages ;
• revalorisation de l’intérieur (arrivées électriques, points d’alimentation d’eau et décharge, câblage, téléphonie, informatique,…) ;
• revalorisation de l’éclairage intérieur et extérieur du site ;
• possibilité de pouvoir organiser la zone de transit entre ascenseurs.

La première phase comporte le ravalement des façades de la tour. Les travaux débuteront dans le courant du 4e trimestre 2006 pour une durée de 200 jours ouvrables. L'adjudication des travaux de restauration des esplanades est prévue en 2007. Les travaux correspondants devraient débuter au printemps 2008 et se terminer au printemps 2009. Le renouvellement de l'éclairage prévu dans le cadre du "Plan lumière" de la Ville de Liège interviendra après cette date pour se terminer fin 2009. En parallèle, la rénovation de l'intérieur du Mémorial sera étudiée et entreprise. Celle-ci comprendra également le renouvellement complet des deux ascenseurs et permettra l'accessibilité du Mémorial aux personnes à mobilité réduite.
Pour pouvoir effectuer de façon satisfaisante les différentes interventions, la tour devra être entourée d’une structure d’échafaudages. Le tout sera également couvert d’un voile, nécessaire pour protéger l’environnement lors des nettoyages.
Les échafaudages devront être tels qu’à chaque activité de commémoration, le bâtiment reste accessible.
Les études historiques et architecturales sont réalisées par le service Restauration et la direction de Liège de la Régie des Bâtiments.





Ga. L.