• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3138110

Santé

Mis en ligne le 04/07/2006

Vague de chaleur et pics d’ozone : la Ville a mis en place une «Cellule de veille » et donne des conseils judicieux

Dans un communiqué envoyé aux rédactions, la Ville de Liège qui se préoccupe des périodes caniculaires que nous connaissons pour l’instant annonce qu’elle a mis en place une « Cellule de veille » au sein de l’Echevinat de l’Etat civil et de la Population, ayant également la Politique d’Education sanitaire dans ses attributions.
Ce communiqué donne aussi de judicieux conseils à la population et notamment :
« Il nous paraît utile de rappeler certaines précautions d’usage en ce qui concerne les vagues de chaleur (Température moyenne minimale supérieure à 18,2°C et température moyenne maximale supérieure à 29,6°C et ce, durant 3 jours consécutifs). Certaines personnes, telles que les personnes âgées, les enfants en bas âge et les personnes isolées socialement, sont évidemment plus sensibilisées.
Nous conseillons à toute la population de :
- Boire plus d’eau que d’habitude ;
- Rester à l’intérieur aux moments les plus chauds de la journée ;
- Limiter les efforts physiques ;
- S’habiller en conséquence (vêtements légers de préférence en coton et de couleur claire, chapeau, casquette…)
- Protéger sa peau par l’application de crème solaire.

A propos des concentrations d’ozone : le seul d’alerte n’a pas été dépassé à Liège

« Les concentrations d’ozone sont pour le moment, très élevées et peuvent également provoquer certains troubles (irritations des yeux, difficultés respiratoires, maux de tête…). Là encore, il est conseillé de rester à la maison si cela est possible, ne pas fournir d’efforts physiques et d’éviter d’ouvrir les fenêtres entre 12 et 22 heures.
Le seuil européen d’alerte n’a, néanmoins, pas encore été dépassé à Liège. Pour toute information relative aux concentrations d’ozone (prévisions à 2 jours) : www.irceline.be
Du côté des hôpitaux liégeois, aucune augmentation significative des patients atteints de pathologies liées à la chaleur ou à la concentration élevée d’ozone n’a, à l’heure actuelle, été enregistré. Certaines mesures ont aussi été prises envers les patients hospitalisés : distribution d’eau (au personnel y compris), attention toute particulière aux services de gériatrie, de néonatologie…
Quoiqu’il en soit, il faut savoir que, depuis 2004, un plan « Canicule » (divisé en plusieurs phases : vigilance, pré-alerte, alerte, crise) a été mis en place par le SPF Santé publique afin de coordonner son action en prévision et lors d’une canicule. Ce plan est consultable sur le site www.health.gov.be.
Tous les professionnels de la Santé ont bien entendu été informés sur ce plan.

Appel à la solidarité

Et le communiqué conclut : « En attendant, il est important que la solidarité fonctionne et que les personnes isolées ne soient pas abandonnées. N’hésitez donc pas à signaler au CPAS les cas isolés qui nécessiteraient le passage d’une assistance sociale. »
Nous ajouterons aussi quelques conseils qui nous semblent judicieux: n'oubliez pas que si vous laissez vos enfants ou vos petits animaux de compagnie dans une voiture en plein soleil, c'est un peu comme si vous les laissiez dans un four.
Prenez aussi garde aux aliments, notamment la viande de porc, les laitages, les pâtisseries et les crèmes glacées qui supportent peu ces périodes caniculaires et qui sont propices à la propagation de méchants parasites ou autres bactéries.





Ga. L.