• Visiteur(s) en ligne : 3
  • |
  • Visiteurs total : 3099226

Tourisme

Mis en ligne le 02/07/2006

L’abbaye de Stavelot, hôte des V.T.S


Entièrement rénovée en 2002, l’Abbaye de Stavelot accueil désormais 3 musées, une boutique des musées, un café des musées et 9 salles de séminaires.
Musée historique de la principauté de Stavelot-Malmedy
Durant plus d'un millénaire, de sa fondation par Saint-Remacle à la Révolution française, la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy exerça son influence économique, politique, religieuse et artistique sur un vaste territoire dépassant largement les frontières de la Belgique, de la Loire à l'Empire germanique. Le Musée historique de la principauté de Stavelot-Malmedy propose un itinéraire à la fois moderne, intelligent et ludique de l'histoire étonnante d'un Etat de l'ancien Régime. Iconographies et musiques anciennes, artefacts et œuvres d'art sont savamment orchestrés par les plus récentes techniques de multimédia. Après sa visite, l’église abbatiale du XIème s. adjacente au musée et mise au jour par les archéologues prend toute sa signification.

Musée du Circuit de Spa-Francorchamps

Blotti dans un écrin de verdure entre Stavelot, Malmedy et Spa, théâtre de tant d'exploits automobiles et motocyclistes, le circuit de Spa-Francorchamps est toujours considéré par de nombreux pilotes comme "le plus beau circuit du monde". Dans les superbes caves voûtées de l'abbaye, le musée retrace la prestigieuse histoire du circuit. Des documents visuels inédits, des panneaux didactiques et une présentation sans cesse renouvelée de véhicules d'exception retracent la passion de la compétition, des pionniers à nos jours : Ferrari, March, Chevron, Porche, Cooper,… La Formule 1, mais aussi les épopées des 24 heures motos et voitures, prennent ici une nouvelle dimension. Les "Demoiselles de Herstal" évoquent avec nostalgie les heures de gloire des industries liégeoises : FN, Gillet et Saroléa.
Une grande maquette et les consoles Playstation 2 rendent le circuit plus concret pour les amateurs.

Le Musée Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire, alors âgé de 19 ans, est en vacances à Stavelot, tandis que sa mère, aristocrate polonaise, fréquente le casino de Spa. Cet été 1899 a sensiblement influencé son œuvre.
Le Musée Guillaume Apollinaire évoque le séjour du poète dans la région et plonge les visiteurs dans l'univers artistique de l'auteur de la "Chanson du Mal-Aimé". Un parcours initiatique dans l'œuvre culte d'une des personnalités marquantes du siècle dernier, à travers ses écrits et le regard de Picasso, Chagall, Marie Laurencin, Cocteau, Zadkine,… Un centre de documentation qui compte plus de 1000 ouvrages de et sur Guillaume Apollinaire est accessible aux étudiants et aux chercheurs sur rendez-vous. Au départ de l’abbaye, le visiteur pourra suivre un parcours Apollinaire qui ne manquera pas de le conduire sur les traces de sa « galante » stavelotaine, Marie Dubois, et à l’ancienne pension Constant qu’il quitta à la cloche de bois, aujourd’hui le restaurant « O Mal Aimé » imprégné de l’esprit du poète.

Les vestiges archéologiques

Récemment mis au jour et rendus compréhensibles au profane, les vestiges de l'église abbatiale du XIème s. sont repris sur la liste des 159 biens du patrimoine exceptionnel de Wallonie.
La période clé de l'édification correspond au règne de l'abbé Poppon. Ce plan se maintint dans son essence double d'église monastique et d'église de pèlerinage jusqu'au terme du XVIIIème s. Précédée d'une imposante tour restaurée en 1534 mais dont il ne subsiste que le rez-de-chaussée de près de 15 m. de haut, la nef conduit au chœur des moines et au chœur reconstitué grâce aux recherches archéologiques.
Après avoir visité le musée de la principauté et être entré virtuellement dans l'église abbatiale grâce aux nouvelles technologies 3D, le visiteur pourra déambuler réellement du transept au chœur, de la nef à la crypte pour ressentir l'imposante présence des murs disparus après la Révolution française.

Programmes groupes

L’abbaye de Stavelot, se sont également de nombreux programmes destinés aux groupes. On y retrouve des combinés musées/tour de ville thématique, musée du circuit/tour du véritable circuit … Les écoles ne sont pas oubliées puisque, outre les programmes « classiques » repris ci-dessous, certains produits leurs sont spécialement destinés et en particuliers, " Les Galapiats et le Trésor de Saint-Remacle ". Un concept ludique et interactif destiné à faire découvrir aux enfants les richesses des trois musées de l'Abbaye, par le biais d'une aventure fantastique mêlant énigmes, épreuves, observation et exploration.
Digest :
Programme ludo-pédagogique au cœur de l'Abbaye de Stavelot. Durée : 2 heures maximum. Pour des jeunes de 8 à 12 ans (2 niveaux de difficulté). Nombre : de 20 à 30 élèves maximu.Encadrement par 3 animateurs de l'Abbaye. Cadeau et photo souvenir. Accompagnant gratuit. Réservation obligatoire
Tourisme d’affaires
De nombreux séminaires, colloques et autres dîners de gala sont organisés à l’abbaye de Stavelot dont le charme des caves voûtées ne laissera personnes indifférent. Les dernières techniques multimédias permettent la mise en place de réunions de grande qualité dans un cadre propice au travail dans un environnement de rêve.

Expositions temporaires

Quatre expositions temporaires sont organisées chaque année sur de thèmes variés. Elles constituent une magnifique opportunité de venir ou revenir se plonger dans une atmosphère de détente et pourquoi pas passer un moment au café des musées ou emporter un cadeau original après un passage à la boutique des musées. Pour le moment et jusqu'au 1er octobre:
« Des hommes et des chevaux » - Le débardage en forêt ardennaise à l’abbaye de Stavelot
L’exposition dévoile les images de Roger Job qui a passé une année entière aux cotés des derniers débardeurs wallons. Inconnus, invisibles ou ignorés, ces hommes et leurs chevaux sont les reliquats bien vivant et toujours rentables d’une époque où tout se faisait à la force d’un cheval. Par tous les temps, par monts et par vaux, ces intimes des courants d’air extraient de la forêt les troncs d’arbres coupés par les bûcherons. Ils ne sont plus qu’une soixantaine à encore pratiquer ce métier. Leurs outils sont Ardennais ou Belges, vivants et couverts de poils.
Des hommes et des chevaux est le récit du temps qui passe où les personnages évoluent entre un passé simple et un simple présent fait de troncs d’arbres couchés et de rais de lumières insolents. Pour prolonger le travail photographique de Roger Job et en parfaite harmonie se tient également une exposition didactique sur la biodiversité et la valorisation forestière, trait d’union indispensable puisque c’est le décor naturel des débardeurs.
Tarif : 3 € / 2,5 € (groupes scolaires).
Infos
L’abbaye de Stavelot est accessible tous les jours de 10 à 18h (7/7 de juin à septembre)
T. : +32 (0) 80 88 08 78. F. : +32 (0) 80 88 08 77. courriel: etc@abbayedestavelot.be





Ga. L.