• Visiteur(s) en ligne : 4
  • |
  • Visiteurs total : 3125129

Economie

Mis en ligne le 07/06/2006

Un nouveau pas franchi pour BIOWANZE : le permis unique a été délivré par la commune de Wanze

Une nouvelle étape est franchie en vue de la concrétisation du projet BIOWANZE : le Collège échevinal de Wanze a délivré ce mardi 6 juin le permis unique sollicité par la Raffinerie Tirlemontoise en vue d’implanter et d’exploiter une usine de production de bioéthanol, de gluten et d’aliments pour bétail sur le site de la Sucrerie de WANZE.

Le permis unique, délivré pour 20 ans sur base du rapport de synthèse des fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne, est assorti de conditions générales, réglementaires, sectorielles et intégrales ainsi que d’une série de conditions particulières en matière d’environnement sonore, de gestion des déchets, de prévention des incendies et de protection de la nappe aquifère et des eaux de surface.

Parmi les conditions particulières figurent également la création d’un comité d’accompagnement (qui devra être mis en place dans les trois mois suivant la prise de décision) ainsi qu’un plan interne de surveillance des obligations environnementales (qui vise à contrôler la conformité des émissions aux valeurs prescrites dans les conditions d’exploitation).

Consciente de l’intérêt de ce projet pour le développement local mais aussi, plus largement, pour le redéploiement économique industriel et agricole de la Région wallonne, la commune de Wanze entend toutefois veiller à l’équilibre entre développement économique et qualité de vie. Une préoccupation transcrite dans les conditions dont est assorti le permis unique.

De l’étude d’incidences sur l’environnement à l’accord sur la défiscalisation des biocarburants puis à la délivrance du permis unique, une série d’étapes décisives ont été franchies ces derniers mois. Reste à attendre l’issue de l’appel d’offres européen lancé au niveau fédéral pour voir l’investissement (245 millions d’€, une centaine d’emplois directs) se concrétiser à Wanze. Du côté de la commune comme du groupe sucrier, on s’active afin d’être prêts à embrayer dès octroi du feu vert escompté.